A la rencontre de nos éleveurs (11) : l’élevage d’Alphi

Elevage 07/01/2020

Cette fois, direction Marche-en-Famenne, à la découverte d’un élevage à la fois familial et de qualité : l’élevage d’Alphi. Rendez-vous avec Anne-Laurence Grevisse et sa fille Julie afin d’en savoir plus…

L’élevage fut créé il y a près de 10 ans mais c’est en 2016 que celui-ci prend une toute nouvelle ampleur. C’est en effet à ce moment que voient le jour les toutes nouvelles installations en périphérie de Marche-en-Famenne : une écurie d’environ nonante boxes totalement équipée (salle de pansage, douche, solarium…), une magnifique piste intérieure, une grande carrière, mais également un rond d‘Havrincourt et un rond de longe.

Une très grande partie de cette nouvelle écurie est exclusivement et uniquement dédiée à l’élevage mais une petite vingtaine de propriétaires sont tout de même sur place. Avec une dizaine de poulains par an, il faut garder de l’espace pour ce petit monde !

Assez rapidement après leur premier poulain, Anne-Laurence et Julie ont souhaité se faire entourer des meilleurs pour poursuivre un élevage de qualité. Leur choix s’est naturellement porté vers Christelle et Daniel Boudrenghien, fondateurs de l’élevage Horse of Belgium d’où sont issus notamment Ugano Sitte et Ogano Sitte, pour ne citer qu’eux. Grace à cette collaboration, une nouvelle donnée est venue s’ajouter : la sélection des juments. Une jumenterie de qualité étant indispensable, un tri s’est rapidement imposé afin de conserver uniquement les souches d’exception auxquelles de nouvelles juments sont venues s’ajouter. 

Les croisements sont également pensés en étroite collaboration avec Horse of Belgium et toute la gestion vétérinaire est directement effectuée chez Daniel et Christelle.

L’élevage d’Alphi est également présent sur les circuits « modèles et allures », et les résultats suivent ! Notons entre autres la 2e place de Nougatti d’Alphi (Dayton Sitte*Ugano Sitte) et la 6e place (bis) de Nurofen d’Alphi (Dayton Sitte*Ugano Sitte) lors du Championnat Open de Wallonie des Foals (Obstacle) à Ghlin début septembre 2019.

L’optique n’est pas de vendre en tant que foal, mais plutôt de sélectionner et de participer aux cycles jeunes chevaux. La commercialisation suivra… L’approbation d’un ou plusieurs étalons n’est pas (encore) à l’ordre du jour mais l’idée est là. Peut-être plus tard !

Maxime Henry

Pedigrees, performances et production de tous ces chevaux : par ici !

L'élevage d'Alphi sur le net 

Facebook